Nemedia, cercle des contrées chimériques Celtiques

Légendes celtiques et héroic fantasy, pas de place aux faibles, ici on vénère Ogma, Dagda et Morrigan. Venez rejoindre des barbares Celtes en Nemedia
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gergovie, Corent et Gondole, 3 sites pour une même ville?

Aller en bas 
AuteurMessage
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Gergovie, Corent et Gondole, 3 sites pour une même ville?   Sam 23 Mai - 17:58

Le quartier d'habitation fouillé de Corent a récemment livré deux fibules en or – sortes de broches servant à tenir ensemble deux pans d'un vêtement – en provenance de Rome. "Dans toute l'Europe, on n'en a retrouvé qu'une dizaine, raconte Matthieu Poux. Ces objets étaient offerts en cadeaux diplomatiques aux personnalités les plus importantes. Même à Rome, elles n'étaient portées que par des personnages de haut rang : officiers, magistrats et, un peu plus tard, empereurs… Elles montrent la richesse et l'importance politique de ceux qui ont vécu ici."


Ce n'est pas tout. Dans le sanctuaire, les fouilleurs ont aussi retrouvé une quinzaine de crânes de carnivores – renards et parfois loups ou chiens. Une bizarrerie : "Ces animaux sont rarement retrouvés dans les sanctuaires gaulois", indique Matthieu Poux. De là à en déduire l'identité des individus qui vivaient ici au IIe siècle av. J.-C., il y a un pas. Un pas peut-être franchi avec une autre découverte faite sur le site : celle de nombreuses monnaies à l'effigie d'un renard ou d'un loup et dont les archéologues sont sûrs qu'elles ont été frappées in situ, comme le montre le nombre important de ratés de frappe. Voici donc la dernière pièce du puzzle : "Nous savons grâce aux historiens grecs et romains qu'un grand roi du nom de Luern a régné au IIe siècle avant notre ère sur le pays arverne et qu'il y a fondé une dynastie, explique Matthieu Poux. Or “luern” signifie “renard” en langue gauloise… Pour moi, ce que nous avons trouvé à Corent n'est autre que le grand sanctuaire dynastique de ce personnage."


Voilà qui pose un problème. Celui de la célèbre bataille de Gergovie, en 52 av. J.-C. Au XIXe siècle, sur la foi d'études de la toponymie des lieux et de fouilles archéologiques organisées par Napoléon III, le plateau de Merdogne – tout à côté de Clermont-Ferrand – est rebaptisé Gergovie. Mais si le pouvoir arverne était en réalité à Corent, pourquoi César aurait-il alors mis le siège ailleurs, à Merdogne, à plusieurs kilomètres au nord ? La solution est peut-être plus complexe… "Les fouilles de vérification menées au milieu des années 1990 autour du site officiel de Gergovie ne laissent pas de doute : c'est bien là qu'eut lieu la bataille, admet le fouilleur de Corent. Mais on peut penser que le développement de la ville gauloise a pu être multipolaire : la grande capitale arverne pourrait avoir été ­formée autour de trois pôles distants de quelques kilomètres : le premier, politique et religieux, à Corent, le deuxième, militaire, à Gergovie, et le ­troisième, plutôt artisanal, à Gondole…"


Du coup, le tout pourrait être ce que le géographe grec Strabon (vers 57 av. J.-C. - 20 ap. J.-C.) nommait Nemossos. Et que, par paresse ou par habitude, on assimile souvent à l'actuelle Clermont-Ferrand. "Selon Strabon, la capitale des Arvernes ­s'appelait Nemossos et la Loire y coulait, dit en effet Christian Goudineau, l'une des figures tutélaires de l'archéologie française, qui porte un œil bienveillant sur cette théorie. Mais on peut penser que Strabon a confondu la Loire avec l'un de ses affluents, l'Allier, qui se trouve précisément passer au pied de Corent…" En outre, les fouilles montrent que la ville a été subitement abandonnée vers 50 av. J.-C., au moment de la défaite gauloise. C'est-à-dire au moment où le pouvoir politique se délocalise dans les camps militaires romains… Les conquêtes modernes montrent, elles aussi, les palais de dirigeants vidés et désertés une fois leur défaite consommée ; le cœur battant de Bagdad n'est-il pas aujourd'hui la fameuse "zone verte", où sont concentrées les forces vives de la coalition victorieuse ?


Gergovie, Corent et Gondole, trois sites pour une même ville ? L'idée est iconoclaste autant qu'élégante. Mais elle ne suffit pas à expliquer les étonnantes découvertes faites au pied de l'oppidum de Gondole, le troisième grand site arverne connu à ce jour.

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
Erwan
Façonneur de songes,Main de Lugh
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 47
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Gergovie, Corent et Gondole, 3 sites pour une même ville?   Mar 26 Mai - 1:33

Luern: le renard en gaulois
Louarn: en breton

Un meme endroit peut incarner differentes facettes. Je pense aux branches de differentes couleurs pour la capitale irlandaise, Tara. Une branche represente les guerriers, une autre les morts et une troisieme que j'ai oublié. il peut etre donc tout aussi probable qu'une capitale soit eparpillée sur differents sites et ces sites sont les differentes representations d'une meme ville.
A aprofondir, je vais en toucher deux mots à Cathbad, il va peut etre venir nous en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.erwanseurelebihan.com
 
Gergovie, Corent et Gondole, 3 sites pour une même ville?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sites pour remplacer Tektek
» Lord of Ultima
» ticket du train, destination doublonville
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» [Question] Aspirateur de sites web

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemedia, cercle des contrées chimériques Celtiques :: Le Cromlech Némediant :: Archeo-
Sauter vers: