Nemedia, cercle des contrées chimériques Celtiques

Légendes celtiques et héroic fantasy, pas de place aux faibles, ici on vénère Ogma, Dagda et Morrigan. Venez rejoindre des barbares Celtes en Nemedia
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "Caput libido"

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SerpentSonge
Observateur confirmé
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 33
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: "Caput libido"   Lun 22 Sep - 14:50

Il s'était installé dans une crevasse peu profonde comme un sillon laissé par une charrue de géant. Au-dessus la forêt commençait. Lui avait trouvé son trône entre les racines des arbres, un feu de camp à ses pieds. Il somnolait tout en fourrant pour la seconde fois sa pipe d'herbe à rêve. A l'aide d'une brindille, il emprunta une étincelle au feu et alluma le tabac sec. Il semblait heureux de cette journée passée. La raison, ou plutôt les raisons, étaient accrochées par les cheveux à un long bâton qui trainait près de lui. Cinq têtes au teint gris et à la peau parcheminée. Toutes avaient les yeux et la bouche cousues grossièrement afin qu'ils restent clos. Toutes sauf une.
Dans son esprit une question occupait l'espace à tel point que même l'herbe à rêve ne semblait pas arriver à l'effacer, alors lorsqu'il n'y tint plus, il se lança.

''Dis moi Omaï, tu étais une sorcière réputée avant. Les femmes venaient te voir pour donner naissance, les hommes pour retrouver leur virilité et même les chefs de clans prêtaient attention à tes mots. Alors pourquoi t'être maudite toi-même ? Pourquoi être devenue un mort-debout ?''

La dernière tête, celle dont le visage n'était pas couturé, ouvrit doucement les yeux. Petit à petit comme si elle sortait d'un très long sommeil ses traits reprirent vie. Elle afficha bientôt un grand sourire et même ses yeux devinrent rieurs. Elle ressemblait à une grand-mère modèle, celle qui surveille d'un oeil distrait les enfants tout en leur préparant un pain au miel, mais avec plus d'attention on pouvait déceler l'éclat de malice et de folie qui faisait briller ses yeux. Il en frissonna, se demandant une seconde pourquoi il ne les lui avait pas fermé comme pour les autres.

''Mais parce qu'il me restait encore des choses à faire dans ce monde avant de rejoindre la clairière au bout du sentier mon beau petit nigaud. Prononça-t-elle de sa voix de rapace.

_ Des choses qui mérite d'être à tout jamais maudit ?

Elle éclata d'un rire qui, il en était certains, se voulait joyeux mais qui sonna plutôt comme le croassement d'un corbeau.

_ Pourquoi poses-tu des questions auxquelles tu as déjà la réponse mon doux goï ?''

Il se tut, même s'il n'était qu'à moitié satisfait. Il comprenait.

Le silence s'installa seulement perturbé par les bruits de la nuit et les crépitements du feu mais alors qu'il avait déjà un pied dans le pays des songes, elle reprit la parole.

''Ca doit faire longtemps que tu vagabondes sur ces terres, tu as déjà dû oublier la chaleur d'un femme. Si tu veux, je pourrais te faire gouter à certains délices...

Avant même qu'elle put finir il se mit à rire avec bon coeur. Le visage de la sorcière s'enlaidit encore un peu plus en affichant une moue boudeuse.

_ Jamais de mon vivant tes lèvres putréfiées ne toucheront ma verge, vieille femme.''

Elle dit quelque chose comme ''tu ne sais pas ce que tu rates mon trésor'' mais il avait déjà fermé les yeux, sombrant sous le poison sifflant des crocs du serpent-songe.


* * * *


Alors que les enfants naissent tous les yeux plissés sous les larmes, lui les avaient grand ouvert à sa venue au monde. Un peu comme s'il le découvrait avec un mélange d'étonnement et de curiosité. Et tous ceux qui en furent témoin avouèrent ne pas avoir été capable de détourner le regard de ces grandes pupilles noires. Ses parents, des gens simples, le nommèrent Kieran, ''noir'', pour cette raison. Peut-être était-ce là l'origine de sa malédiction. Il pensait plutôt que c'était sa première marque, ce genre de signe précurseur que seul les chamans sont capable de traduire. Pour sa naissance seule une matrone s'était déplacée. Les chamans c'étaient pour les fils de guerriers, de marchands ou de chef de clan. Quel destin particulier pouvait bien attendre un fils de paysan ? Lui le savait maintenant.
Ses grands yeux noirs, il les avait gardés. Ils furent même rejoins par une longue chevelure de la même couleur. Il n'avait jamais pris les traits durs d'un guerrier, son visage avait conservé une certaine candeur aimée des femmes. Du moins de celle qui n'aimait pas les rustres, mais les femmes, comme la vieille Omaï l'avait deviné, n'avaient plus d'intérêt pour lui.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, se fut pour contempler le gris monotone de la brume matinale. Elle s'était engouffrée dans la crevasse, si bien qu'un homme se promenant au bord, n'aurait eu aucune chance de le voir, lui, endormi entre les racines. Le voile humide du brouillard avait recouvert son corps et le faisait greloter. Il devait s'y faire, il ne pouvait pas attendre qu'il s'en aille. Il ramassa son bâton-magot et sorti du sillon, côté plaine.

Sur la plaine aussi s'était chût un épais manteaux cendré, un peu comme si le ciel avait voulu voir la terre de plus près. Elle était si dense que, par endroit, le sol semblait avoir disparu. Kieran évoluait avec aisance dans ce monde nuageux, il le connaissait. Derrière un air détaché, il restait attentif à tous les détails que le voile gris laissait entrevoir. Il était aveugle, la nature lui servait de guide.

Déchirant le gris monotone des volutes brumeuses, une imposante masse obscure se détacha presque soudainement du paysage monotone. Une pierre étrange, d'un noir de charbon, tellement déplacée dans ce lieu éthérée que l'on pouvait se demander si elle n'avait pas été transporté là par un monstre antique.
En se rapprochant apparaissait les détails d'une sculpture à sa surface. Une créature, dieu ou démon, -peut-être les deux- qui toisait le voyageur de son regard rieur. Un être étrange dont les longs bras maigres se terminaient en mains gigantesques et en aux doigts longs et griffus, menaçant. Pourtant ce qui captivait le plus l'observateur malchanceux c'était son sourire. Un sourire immense, effrayant. Pas tant par la collection de crocs qu'il révélait que par cette impression malsaine et dérangeante qui s'en dégageait. Comme si ce sourire était un message personnel, unique.
''Je t'attends petite chose.'' disait ce sourire. ''je t'attends et tu auras beau courir, qu'elle que soit la direction que tu auras prise, au bout du chemin tu seras devant moi.''

Ralentissant à peine, Kiéran leva la tête, plongeant son regard dans celui, toujours rieur, de l'effigie de pierre. Il pouffa. Un rire bref, à peine contenu, plein de mépris et de désintérêt.
Son visage se figea de nouveau et il s'enfonça un peu plus dans le brouillard, passant tout près de l'oeuvre de pierre comme si de rien n'était.

Omaï, plongé dans le sommeil sans rêve des morts-debout, n'assista pas à la scène. Sans doute, aurait-elle été surprise, voire choquée par l'attitude de l'homme qui la tenait à présent au bout d'un bâton. Dans son monde, on apprenait aux enfants à respecter les esprits et même parmi ceux qui faisait mine de l'oublier en grandissant aucun ne se serait permis de rire au nez de la mort.


Dernière édition par SerpentSonge le Jeu 9 Oct - 23:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 0:52

Ah ouais j'aime bien ce petit instant là.Etrange interlocutrice,c'est chouette ça.
Tu as une suite?J'espère bien en tout cas!

ps:fais gaffe à ta première phrase,beaucoup de crrrr..rrr cccc ....crouic crouic tu vois?Et aux répèt' syllabiques (me rapelle plus le terme exact pour qualifier cela) de la dernière :

serpent-songe ne laissa plus aucun son troubler son sommeil.

M'enfin je dis ça,je dis rien hein. Wink

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
genome-x
Trwhyth Le Sacré,sanglier blanc de l'Eld Monde
avatar

Nombre de messages : 984
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 2:31

@éowyn: si je puis me permettre, ce que tu avance n'est valable que si tu souhaite donner un coté lyrique à tes textes, ce qui est typique de TON style. Ce n'est peut être pas le cas de serpentsonge. Perso, je ne prend pas en compte une quelconque mathématique de ce genre. Je suis plus dans une logique de rythme, où les silences et les non dits ont une grande importance. j'écris comme je parle, ou joue de la musique, de façon improvisée.

@serpentsonge: j'aime bien car tu utilise des termes simples qui ne donnent pas le sentiment que ton texte fut écrit il y a 5 siècles. ça reste moderne et accessible, inspiré et donc immersif. Pour moi, l'écriture c'est comme les règles d'un jeu de rôle: ça doit s'éffaçer au bénéfice de l'histoire et de l'ambiance. Réfléchir à une tournure de phrase même une demie seconde, c'est quitter un peu l'osmoze d'une atmosphère prenante. moins le style se fait remarquer, plus on s'imprègne de l'histoire. C'est pour moi le style d'un vrai conteur. Ceci n'est par contre plus valable si l'on considère son texte non plus comme un conte narratif, mais comme une peinture; là, on regarde plus l'esthétisme d'un texte, sa construction, sa mathématique, ses formules, ses détails...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pulpfever.com
SerpentSonge
Observateur confirmé
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 33
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 8:15

Bon moi qui croyait que la fin allait faire marrer quelqu'un. C'est foiré. Tant pis ^^.

Bon, c'est clair, j'ai clairement pas le même style qu'Eowyn. Moins lyrique, moins travaillé. Si j'écris comme j'écris c'est une histoire de possibilité mais aussi de choix. Mes auteurs préférés, ceux dont je rêverais d'avoir la patte, c'est King (surtout dans son cycle de la tour sombre), Camus et Saint Ex. De la prose pure et dure, belle mais peut-être plus intellectuelle qu'artistique.

Pour moi, la forme reste quelque chose d'important. Les phrases doivent être belles, elles doivent couler sous la langue le plus naturellement possible. Si je ne me reprends pas j'ai tendance à en faire des tonnes, à rallonger mes phrases en ajoutant encore et encore des informations. Mes premiers jets sont toujours une catastrophe ou presque. Et puis, la forme c'est aussi la façon de présenter les choses plus globalement. Pour l'instant ce personnage n'a pas de prénom et je ne pense lui en donner qu'à la partie suivante en racontant une petite histoire sur sa vie, sur le pourquoi de ce prénom.

Je te remercie pour ton aide Eowyn. Cette première phrase, c'est pas la première fois que je la remanie et je crois que c'est pas la dernière. A moi aussi elle me plait pas trop. Elle est lourde surtout cette fin où je me perds dans mes histoires de labourage. J'essayerais de voir ce que je peux faire.

Pour la dernière, elle m'a donnée du fil à retordre aussi mais je me demande si je vais pas faire l'inverse de ce que tu me conseilles.
Je pense à la citation célèbre dans l'Andromaque de Racine "Quels sont ses serpents qui sifflent sur vos têtes" la multiplication des "s" est là pour rappeler le sifflement du serpent.
Je pourrais partir dans cette idée et en rajouter encore ^^ ou alors je les dégage pour obtenir du moins sifflant mais du plus léger, plus agréable à l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 13:39

ah oui oui absolument SerpentSonge!Je pense que ce serait une très bonne idée pour la dernière phrase!En la lisant,on sent effectivement que l'on peut faire quelque chose qui tende vers cela.

Genome oui tu peux te permettre (manquerait plus que ça) mais:

ha mais nonnonnooooon! Attends! Y'a RIEN dans les conseils qui viennent d'être donnés là qui soit en rapport avec un style ou un autre!Je ne m'approprie rien.Ce sont juste des alliterations!Elles sont à prendre en compte,que l'on ait un style similaire au mien ou un autre.Il s'agit effectivement de forme,et je rejoins SerpentSonge là dessus,c'est archi important.Ecrire,c'est façonner.

Je sais très bien que SerpentSonge n'ecrit pas comme moi ou toi ou machin ou ou ou....mais il y a des règles universelles relatives à toutes les formes d'écriture.

J'ai des goûts litteraires similaires aux tiens alors SerpentSonge .Au moins concernant St Ex,car pour Camus,mauvais souvenirs, et King je ne l'ai pas beaucoup lu.

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
genome-x
Trwhyth Le Sacré,sanglier blanc de l'Eld Monde
avatar

Nombre de messages : 984
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:24

ahhhh commence pas à gueuler hein ?

bon, je préfère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pulpfever.com
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:27

................



FAITES PAS CHIER PUTAIIIIIIIIIIIIIIN!!!!

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
genome-x
Trwhyth Le Sacré,sanglier blanc de l'Eld Monde
avatar

Nombre de messages : 984
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:36



ben on a pas les mêmes lectures, c'est tout.

moi st ex, camus, victor et sa clique... pfffff, je m'en cogne comme de mon premier caleçon.

Mon trip reste s. king, clive barker, lovecraft, will burrought (le papa de l'auteur de tarzan) pour le festin nu. Mais une très grosse prèf pour clive barker quand même.

Je me rend compte que c'est vraiment pas simple de donner son avis dans un forum.

allez, hop, un p'tit gérard devillier pour la culture heu... culbuture Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pulpfever.com
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:40

genome-x a écrit:


Je me rend compte que c'est vraiment pas simple de donner son avis dans un forum.

Paske?

Sinon,la pluriculbuture est ce qui rend le monde interessant.

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
genome-x
Trwhyth Le Sacré,sanglier blanc de l'Eld Monde
avatar

Nombre de messages : 984
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:49

éowyn a écrit:
genome-x a écrit:


Je me rend compte que c'est vraiment pas simple de donner son avis dans un forum.

Paske?

Sinon,la pluriculbuture est ce qui rend le monde interessant.

ben j'ai l'impression d'être un idiot avec vos references culturelles...
Je connais pas tous vos trucs de littérature de haut vol.
c'est juste pour ça. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pulpfever.com
Helgui le gris
Ard ri
avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 47
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:52

Moi je dis, on en revient à Howard, le maître !

Bel exercice de genre que de faire du Howard non ? C'est complet

_________________
Si Dagda avait voulu que l'homme soit parfait, il ne m'aurait certainement pas pris pour modèle... [img:ca62]http://img232.imageshack.us/img232/3813/bannirenem7vy.gif[/img:ca62]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nemedia.blogspot.com/
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:54

meuuuuuuh ne dis pas de bêtises (grosses comme toi hinhin ).La culture n'a rien à voir de surcroît avec l'intelligence propre.Et c'est pour cela qu'il me semble archi important d'echanger.Je sais que tu as tout un tas de références hautement interessantes qui me font cruellement défaut.

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:56

c'est donc à Genome que je répondais car à ce sujet:

Helgui le gris a écrit:
Moi je dis, on en revient à Howard, le maître !

Bel exercice de genre que de faire du Howard non ? C'est complet

je dis:absolument!!!

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
Helgui le gris
Ard ri
avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 47
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 14:58

genome-x a écrit:
éowyn a écrit:
genome-x a écrit:


Je me rend compte que c'est vraiment pas simple de donner son avis dans un forum.

Paske?

Sinon,la pluriculbuture est ce qui rend le monde interessant.

ben j'ai l'impression d'être un idiot avec vos references culturelles...
Je connais pas tous vos trucs de littérature de haut vol.
c'est juste pour ça. Rolling Eyes


Te prends pas la tête Laurent, il n'y a pas besoin spécialement de références pour faire ressentir un texte. Mais il est vrai que parfois certains auteurs sont des modèles du genre et on écrit dans un style similaire sans le savoir.

_________________
Si Dagda avait voulu que l'homme soit parfait, il ne m'aurait certainement pas pris pour modèle... [img:ca62]http://img232.imageshack.us/img232/3813/bannirenem7vy.gif[/img:ca62]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nemedia.blogspot.com/
genome-x
Trwhyth Le Sacré,sanglier blanc de l'Eld Monde
avatar

Nombre de messages : 984
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 15:00

éowyn a écrit:
meuuuuuuh ne dis pas de bêtises (grosses comme toi hinhin ).La culture n'a rien à voir de surcroît avec l'intelligence propre.Et c'est pour cela qu'il me semble archi important d'echanger.Je sais que tu as tout un tas de références hautement interessantes qui me font cruellement défaut.

bof... c'est gentil de rattraper le coup pour moi, mais les gens sont pas dupes, et moi non plus. Rolling Eyes
mais bon, on s'en fout.

Tu lis pas UNION ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pulpfever.com
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 15:05

je ne rattrape rien,je dis ce que je pense c'est tout.Je ne supporte pas la condescendance hypocrite à mon égard alors je ne vois pas pourquoi je la mettrai en pratique moi même.

Nan je ne lis pas UNION.Je devrai?Kessecé?C'est pourquoi?Concernant?

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
SerpentSonge
Observateur confirmé
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 33
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 15:10

Camus est pied noir, c'est mes origines, ça fait presque parti de ma culture.
Saint Ex... Mon père a toujours voulu devenir aviateur et comme je lui piquais ses bouquins j'ai eu le droit à St Ex et Clostermann.
En fait, de Stephen King, j'aime surtout (et presque uniquement), ce cycle fabuleux qu'est la tour sombre. Pour moi, c'est l'équivalent américain du seigneur des anneaux (en mieux écrit).


(Clive Barker c'est celui qui a fait Hellraiser c'est ça ?)


Union, c'est un bouquin de nouvelles pornos (avec photos) qu'on trouve chez tous les bons buralistes (comment je sais ça moi ? What the fuck ?!?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 15:11

rire....ah ok,j'aurai du me douter aussi.
Alors nous avons un autre point commun SerpentSonge concernant les origines. Wink

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
SerpentSonge
Observateur confirmé
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 33
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 15:16

Citation :
Alors nous avons un autre point commun SerpentSonge concernant les origines.

Excellent ! Là j'aurais jamais cru, surement à cause de la coiffe en peau de cerf mort (si tu te demande de quoi je parle regarde ton avatar). Comme quoi les faux-semblants hein Wink.

(Ma mère est née à Tunis. Bien qu'elle renie un peu ses origines (trop douloureux je pense) elle a gardée ce caractère bien trempé et cette attitude surprotectrice.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 42
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 15:19

j'avais compris pour la coiffe!

Oran...
et le ciel ...
et la mer...
et leur lumière dans les yeux de feu ma grand mère. Wink

et tout un tas de douleurs transmises par elle à mon père,parti enfant de là-bas, et à moi.

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
genome-x
Trwhyth Le Sacré,sanglier blanc de l'Eld Monde
avatar

Nombre de messages : 984
Age : 47
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mar 23 Sep - 21:34

et moi et ma coco à 1/2 de la haute Kabilie.

Mais à part les préjugés des gaulois, je n'ai pas de souvenirs de cette moitié (manquante ou trop présente, selon les jours). Rolling Eyes

Clive barker fut rendu célèbre par ses livres de sang, adaptés au cinéma sous hellraiser, et sa prodigieuse imagination pour des romans fleuves.
Il est l'auteur fabuleux de: le royaume des devins, secret show, imajica, Everville, Galilée, et tout récement de abarat qui sera adapté au cinéma par disney (oui, tout mène à tout).
Ses romans au cinéma sont: hellraiser, le maitre des illusions, cabal, candyman pour les plus connus.

Il c'est lancé dans le jeu video avec succès: undying et Jericho ces derniers mois.

c'est un peintre hallucinant, ésotériquo-morbido-sexuel.
C'est une sorte de père spirituel pour moi.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pulpfever.com
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Ven 26 Sep - 22:24

Comme dit Eowyn, je lis un instant, une petite bulle de lecture avec une ambiance animées par de bonnes idées (la tête, la pipe, et la pipe, si je puis dire ).

On a aussi le sentiment d'avoir juste un extrait, pris au milieu d'un récit. Sur une nouvelle courte ça peut être un peu frustrant.
Allez zou, une suite ou un début maintenant! Smile

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
SerpentSonge
Observateur confirmé
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 33
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Jeu 9 Oct - 23:44

Très léger remaniement de la première partie + une courte suite. J'attends vos commentaires avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan
Façonneur de songes,Main de Lugh
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 47
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mer 15 Oct - 15:07

C'est pas possible les pieds noirs sont partout!!! je trouvais que ca sentait le loucoum aussi.

Genome!!! je savais pas que stalone ecrivais de la fantasy???

Bon ben moi je viens de lire tout ca...je suis pas asser calé dans la lité-rature pour pouvoir emetre une critique bien constructive, par contre le j'aime, j'aime pas, je suis fort parce que je lis pas mal pour un dessineux.

Alors je dirais que j'ai bien accroché, je trouve ca vraiment interressant et j'ai envis de connaitre la suite.
Cependant je dois y mettre un bemol. C'est un peu court comme texte pour ce genre de jugement, mais cela me fait penser à une chose.

Nous somme à mon gout dans la litterature genre anglo-saxonne dans le sens moderne du terme. J'y retrouve un style à la robin hobb, Je suis pas sur que ce soit vraiment un compliment pour toi mais pour moi non plus. Je m'explique. Vraiment on accroche, sauf que toutes ces nouveaux ecrivains de fantasy font du facile, c'est trop facile!
L'idée oui, je rejoins Genome c'est super important, mais on tourne un peu en rond justement en ce moment non?
Et juste l'idée c'est aussi tres chiant. Quand les deux se combine c'est quand meme un vrai bonheur.

Je suis un peu dur la hein? Desolé je dois etre dans un jour bof, parce que je rame avec ma peinture.

je continue donc!

En restant sur une idée predominante.
Ca manque de fond!!! je trouve que l'univers n'est pas assez travaillez en profondeur, du coup ca manque de corps. Tu serais dessinateur, je dirais que que ca manque de vision clair, et c'est pas assez travaillé en amon.

Que tu prenne la tour sombre comme reference c'est super bien pour illustrer mon propos, parce que justement c'est l'OEUVRE de king, le truc de sa vie, il l'a commencé au debut et la reprend à la "fin" de sa carriere. Donc au niveau profondeur ca demenage.
Bon de la à dire que c'est du Tolkien en mieux ecris...je te foutrais bien mon crayon dans le c...
C'est pas comparable, à mon sens c'est une question de gout!
Les deux sont excellent mais il y en a un qui a ecris beaucoup de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.erwanseurelebihan.com
Helgui le gris
Ard ri
avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 47
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: "Caput libido"   Mer 15 Oct - 15:22

T'en dis des choses mon copain là d'un coup !

Tu as absolument raison. Mais l'exercice de la nouvelle de poche (1 ou 2 pages) c'est pas évident. Comme le peintre, il faut que l'auteur sache placer le décor et l'ambiance en un minimum de mots mûrement choisis. Après vient se greffer l'action, et ça...

Bref ya pas de secret, écrire, encore écrire et toujours écrire, et ....lire Robert Howard qui était le roi de ce type de littérature.

_________________
Si Dagda avait voulu que l'homme soit parfait, il ne m'aurait certainement pas pris pour modèle... [img:ca62]http://img232.imageshack.us/img232/3813/bannirenem7vy.gif[/img:ca62]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nemedia.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Caput libido"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Caput libido"
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.
» Le" j'accuse "de Fidel par Vernet Larose
» "little kiki", you represent the future of haiti !!!!!
» Une "mi-temps" ?
» " PRESSE TELEGUIDE" BRAVO!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemedia, cercle des contrées chimériques Celtiques :: Nemedia :: La clairière aux Bardes-
Sauter vers: