Nemedia, cercle des contrées chimériques Celtiques

Légendes celtiques et héroic fantasy, pas de place aux faibles, ici on vénère Ogma, Dagda et Morrigan. Venez rejoindre des barbares Celtes en Nemedia
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Extrait de la reine de l'orage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helgui le gris
Ard ri
avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 46
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Extrait de la reine de l'orage   Jeu 26 Avr - 15:02

La mort bientôt œuvrerait.

Une fois de plus. Sans que personne n’y puisse rien, qu’ils soient hommes ou dieux… Les cieux, tel un voile purpurin sur lequel se découpaient les formes sombres d’oiseaux de proies criards, n’allaient pas tarder à endosser un manteau de deuil, et les étoiles, comme depuis la naissance du monde, s’y incruster en flambeaux funèbres. Le vent sifflait une mélopée vrombissante qui portait les notes morbides du chant de guerre des barbares. Par centaines leurs tentes se dressaient sur la plaine qui bordait les fortifications de Dunn Ruadh. Ils étaient arrivés comme une lame de fond qui rase tout sur son passage, sans prévenir. Leurs tambours sinistres résonnaient comme le tonnerre annonçant un sort que l’on ne souhaiterait à personne. Nul ne savait qui ils étaient ni quel était le but de leur croisade meurtrière ; ils étaient là c’est tout. Fiers et vaillants, harnachés comme des champions aux cottes de mailles étincelantes et aux plastrons bosselés, les guerriers de Dunn Ruadh s’étaient portés au devant des éclaireurs sauvages de cette horde tumultueuse : la plupart l’avaient payé de leur vie. Les plus chanceux avaient succombé dés les premiers échanges de coups, la tête tranchée, une lance noire au travers du corps ou épinglés sur leurs selles par des dizaines de traits. Les autres… Ils gémissaient encore, en proie aux affres de la souffrance la plus pernicieuse qui soit, empalés sur des pieux face aux remparts, devant les leurs, dépecés comme des lapins qu’on exhiberait juste pour le plaisir de les voir souffrir.

On avait refermé les lourds vantaux d’airain dans un claquement retentissant qui faisait songer à un tombeau que l’on aurait scellé… Mais les barbares s’étaient contentés de planter leur campement, hors de portée des flèches, en un long ruban multicolore qui ceinturait Dunn Ruadh. Ils n’avaient pas cherché à avancer plus, à quoi bon ? Leurs feux flamboyaient par dizaines, comme des lucioles qui brilleraient entre les monticules de toile et les chariots. Les sauvages n’avaient pas même pris la peine de poster des sentinelles, comme s’ils se moquaient bien que quelqu’un puisse s’échapper, comme s’ils savaient que personne ne pourrait fuir. Sur les fortifications millénaires, les gardes observaient le dehors avec une appréhension qu’aucun ne pouvait dissimuler. Les doigts raidis sur les pierres ancestrales de la construction et aussi sur les hampes des lances, on attendait ; on se mordait les lèvres et ne parlait qu’à mi-mot, rongé par la lèpre de l’inquiétude. Les visages s’imprimaient en des masques funèbres et même si personne n’était jamais venu à bout de ce bastion indestructible depuis des siècles, tous savaient que la cité n’était pas prête pour affronter un siège. Cà et là des ordres étaient braillés par des officiers belliqueux, les consignes répétées de tour en tour, de chemin de ronde en coursive, de bouche à oreille en un écho faisant le tour de Dunn Ruadh, inutilement… Il faudrait subir le siège et peut-être même tenter une sortie héroïque, afin d’essayer de faire passer un messager ou deux, risquer de s’infiltrer au travers de cette toile d’angoisse pour aller quérir de l’aide…

Auprès de qui ?

Dunn Ruadh n’était-elle pas sensée représenter la quintessence du royaume de Loughlin Mac Duill ? Etre la place forte la plus crainte et la moins susceptible d’être prise d’assaut ?

A ce moment précis, le roi lui-même et ses chefs de guerre ne semblaient pas en être aussi certains. Ils dominaient la plaine du haut de la tour la plus élevée et, tels des aigles coincés sur leur montagne, observaient le déploiement de cette fourmilière dont les soldats oeuvraient à leur saper le moral. Le vent soufflait en bourrasques violentes et portait les jurons et les éclats de voix du puissant Mac Duill, jusque dans la plaine. Les cieux s’assombrissaient graduellement. Les rares arbres plantés alentours frissonnaient frileusement, leurs longues branches squelettiques tendues vers le cosmos, implorantes pour ces hommes isolés. Le rideau de la déesse nocturne tombait insensiblement sur le monde et la mince frange safranée qui illuminait encore l’horizon, par-delà les éminences lointaines, ne tarderait pas à être avalée dans les ténèbres les plus sombres.

_________________
Si Dagda avait voulu que l'homme soit parfait, il ne m'aurait certainement pas pris pour modèle... [img:ca62]http://img232.imageshack.us/img232/3813/bannirenem7vy.gif[/img:ca62]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nemedia.blogspot.com/
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 41
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Extrait de la reine de l'orage   Ven 27 Avr - 20:20

Gast!!!(ouééé j'apprend le breton hu hu!!mais ça n'est pas joli joli ce que je viens de dire,je me rattrappe: Mat an traoù?hi hi hi!!!)bon alors Helgui tu n'as pas interêt à le lacher ce boulot!!Par les couettes de Morrigan!!(tiens j'ai déjà entendu ça quelque part?....)
C'est vraiment mais alors vraiment....punaise tu es un as!Au fait je bosse toujours sur une illus pour toi à propos de la reine de l'orage,hé hé hé.....

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
Amra
Barde de la fantaisie barbare
avatar

Nombre de messages : 1259
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Extrait de la reine de l'orage   Sam 28 Avr - 17:07

Très beau... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimmerie.neufblog.com/
éowyn
Divine déesse du Tuath
avatar

Nombre de messages : 1739
Age : 41
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Extrait de la reine de l'orage   Mar 22 Mai - 14:14

le début d'illus est posé dans ma gallerie!;)

_________________
Ken a goue'as kousket skuizh-tre,
Hag a zeuas de'i un huñvre :
Gwelet he gwaz en he c'hichen
Ker kaer evel an heol melen



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armelezour.overblog.com/
Zordar
Novice éclairé
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 54
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Extrait de la reine de l'orage   Mar 22 Mai - 19:49

Un texte qui a du souffle !thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zordar.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extrait de la reine de l'orage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extrait de la reine de l'orage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !
» Un petit mot sur la reine...Haitienne du Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemedia, cercle des contrées chimériques Celtiques :: Nemedia :: La clairière aux Bardes-
Sauter vers: