Nemedia, cercle des contrées chimériques Celtiques

Légendes celtiques et héroic fantasy, pas de place aux faibles, ici on vénère Ogma, Dagda et Morrigan. Venez rejoindre des barbares Celtes en Nemedia
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Etherne, nouvelles

Aller en bas 
AuteurMessage
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Etherne, nouvelles   Jeu 3 Aoû - 23:34

J'ouvre ce petit sujet pour parler de toutes les nouvelles d'Etherne, le jdr antique ( http://etherne.jdr.free.fr ) édité par La BAP.
Je voulais juste mettre aujourd'hui un dessin, réalisé par notre bénévole et talentueux Mercutio. Comme il se doit j'ai choisi pour vous un thème celtique. ^^

URL=http://imageshack.us][/URL]

L'idée était de réaliser une série de trophées guerriers adaptées aux différentes cultures présentées. Un truc assez sobre pour un aide de jeu axée règles et descriptions.

Le monsieur a son site à l'adresse suivante: http://abelseb.free.fr/

Je devrai revenir avec du neuf assez vite, notamment la sortie de la dite aide de jeu gratos.

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Helgui le gris
Ard ri
avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 47
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Ven 4 Aoû - 11:23

je suis allé faire un tour sur le site en question, c'est un style épuré et l'illustrateur a un potentiel non négligeable.

Par contre, si je peux me permettre, je crois qu'Etherne gagnerait en qualité au niveau visuel si les illustrations étaient un peu plus recherchées.

Le jeu est vraiment d'une très grande qualité mais est desservi par les illustrations qui manquent de puissance, ressemblant trop à du dessin de presse. Ceci dit c'est un avis personnel, mais autant la couverture est sublime que l'intérieur, malheureusement, n'atire pas l'oeil et n'excite pas l'imagination.

L'illustration ci dessus par exemple manque de peps, les trophées devraient éveiller la fibre guerrière et mettre en avant la fierté qu'ont les guerriers celtes à les arborer. Le torque est minuscule et à peine détaillé, le carnix ressemble plus à une trompe de pochette surprise... Bref je critique pour dire que je suis persuadé qu'Etherne n'est pas assez mis en valeur par les illustrations et c'est bien dommage.

_________________
Si Dagda avait voulu que l'homme soit parfait, il ne m'aurait certainement pas pris pour modèle... [img:ca62]http://img232.imageshack.us/img232/3813/bannirenem7vy.gif[/img:ca62]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nemedia.blogspot.com/
Helgui le gris
Ard ri
avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 47
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Ven 4 Aoû - 11:40

regarde comme c'est magnifique, ça vaut un peu plus de détails non ?



et le bouclier...




des carnix en passant...




_________________
Si Dagda avait voulu que l'homme soit parfait, il ne m'aurait certainement pas pris pour modèle... [img:ca62]http://img232.imageshack.us/img232/3813/bannirenem7vy.gif[/img:ca62]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nemedia.blogspot.com/
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Ven 4 Aoû - 14:49

Le fameux et éternel bouclier de la tamise... ^^

Oui, tu as bien sûr raison. Le dessin que j'ai présenté apparaîtra plus petit dans le pdf, et sa sobrieté sera moins choquante pour les amoureux du détail. On essayera de monter en niveau de détail au fur à mesure. Ces desssins étaient censés être de simples culs de lampes au début (à la commande) et c'est notre enthousiaste dessinateur qui voulut en faire plus. (chouette ^^).
Pour les carnyx je crois que j'avais remis ici (pas sûr, mais au pire c'est sur le forum etherne) une photo de 4 nouveaux instruments, découverts en France. C'est une découverte très importante car jusqu'ici on en n'avait qu'un conservés entièrement.

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Ven 4 Aoû - 23:14

[Musique recommandée: du film Troy, Colonne sonore]

Le flamine d’Euphébius, accompagné de ses deux sacrificator, plongea ses mains recouvertes de sang dans un bac d’eau. Une nappe rougeâtre se déploya dans l’onde tranquille.
Le regard du prêtre était fixé vers la plaine, où les deux armées se faisaient face. Dans quelques heures il ne resterait plus de ces hommes qu’un tas de chairs sanglantes, broyées par les ambitions des puissances de la Mer Intérieure.
- Puisse Euphébius les protéger ; souffla t’il.
- Puisse Bellone leur offrir la victoire ; reprit une voix inconnue.


***


Le Sénat avait longuement débattu de ce qu’il convenait de faire en Chalcée. Finalement il avait dépêché trois légions afin d’y ramener l’ordre et prendre la région sous sa bienveillante protection.

Le consul Derenvius avait pris la tête de l’expédition et avait aussitôt rencontré une vive opposition. Les phalanges de quatre cités achéennes lui faisait désormais face dans la plaine de Thiamis. Rangés pour la bataille, leurs hoplites s’alignaient derrière leurs riches boucliers, frappés de l’œil de Thelos ou du bouc de Nicopolis, attendant de pied ferme les cohortes de la République d’Etherne.
Le consul réunit ses légats, tribuns et préfets et jugea rapidement de la situation. Pendant que la IV° Flavia tiendrait le centre et la droite, la XIII° Gemina se regrouperait pour donner un gigantesque coup de poing sur le flanc droit de l’ennemi. Enfin, l’adversaire repoussé, elle marcherait sur les bagages.

Tout alla alors très vite.

Le légat de la XIII° Gemina regagna l’état major de sa légion et désigna la première cohorte pour mener l’assaut sur les lignes ennemies.

Le tribun de la première cohorte ordonna aussitôt à son unité de former le coin.
Après réception de l’ordre [it] l’aquilifer [/it] fit basculer sont étendard une fois en avant puis deux fois vers la gauche pour prévenir toute l’unité.
Les yeux fixés dessus, le centurion primipile ordonna aux deux premières centuries de s’aligner pour la manœuvre.
L’optione de la première manipule plaça son unité en pointe.
Le légionnaire Sextus Torquatus, vétéran de la légion, prit la place de tête.

Bientôt les bucines consulaires sonnèrent trois longues notes et l’étendard de la cohorte ordonna la marche.
Sextus s’avança, six milles hommes marchant alignés derrière lui dans un bruit sourd.

Bientôt ils ne furent qu’a deux cents pas, et les frondeurs ennemis sortirent des phalanges pour commencer à les harceler. Les balles de frondes se mirent à frapper leurs larges [it] scutums [/it], les bruits de ricochets devenant bientôt continu.
Sous cette grêle mortelle les cris de blessés commencèrent à se faire entendre. Les éclopés restèrent sur place, laissant la légion continuer sa marche implacable.
A cent pas les légionnaires virent les officiers ennemis ouvrir leurs rangs pour laisser les frondeurs s’abriter derrière eux.
La tension était à son comble. Presque instinctivement, les soldats des deux lignes se tassèrent derrière leurs boucliers.

Les trompettes du tribun sonnèrent alors la charge.

Un formidable rugissement traversa la cohorte, et Sextus se lança en avant, aussitôt suivi dans un bruit de tonnerre par les vétérans de la première cohorte.
Loin derrière eux le consul Derenvius vit le triangle parfait formé par l’unité, suivi de cinq autres cohortes. Le choc était imminent.

Le champ de vision du légionnaire se remplit bientôt d’une succession infini de boucliers de bronze et de lances pointées sur lui. Il vit les visages de ses adversaires, leurs regards tendus comme des arcs, les muscles crispés dans l’attente de l’effroyable contact.

Les deux lignes se heurtèrent dans un fracas assourdissant de bois, de métal et de chair. Les quelques secondes qui suivirent furent un chaos indescriptible. Sextus para deux lances, heurta autant de boucliers, fut blessé à la cuisse et stoppé par les corps ennemis la moitié d’une seconde, avant que le poids de cinq cents légionnaires ne le propulse toujours plus avant dans les rangs ennemis.

La bataille s’engagea. La première cohorte devrait disloquer la phalange ennemi ou l’assaut serait un échec cuisant.

***

De la colline où ils se trouvaient, le flamine et son invitée pouvait contempler l’étendue du champ de bataille. La jeune femme qui était arrivée à l’improviste était très singulière. Son grand manteau de cuir cachait à peine l’armure de cuir qui protégeait son corps, et la poignée ouvragée d’un [it] pugio [/i] dépassait de son ceinturon. Le prêtre ne douta pas un instant qu’elle appartint au culte de Bellone. Les occasions de rencontrer ce type de personnage était rare et il ne résista pas à l’envie de rompre leur silence.

- Comment un homme peut-il survivre à une telle folie sans l’aide des dieux ?
- Nul ne le peut ; répondit l’initiée. Toutefois il existe des secrets qui permettent aux élus de survivre plus longtemps en plaisant aux dieux.
- Quels sont-ils ? fit le flamine intrigué.
- Artes Bellonae , répondit énigmatiquement la guerrière.


Etherne est un jeu de rôle antique édité par La BAP. Pour en savoir plus rendez vous sur le site dédié , ou les liens suivants.

La fiche GROG d'Etherne

La critique d'Etherne par le Kub

L'interwiew de l'auteur sur le Kub

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Sam 30 Sep - 13:02

Dotys gravit les escaliers des propylées quatre à quatre, les bras encombrés par un énorme rouleau de cuir, courant presque derrière son maître pour le rattraper.

Deux hoplites de la Phalange d'or gardaient les massives portes de bronze du conseil des trente. Ils relèverent leurs lances en un salut martial en aperçevant le maître du jeune homme, habitué des lieux.

Le jeune Dotys pénétrait pour la première fois dans ce saint des saints, l'acropole vénérée où Sokalès l'ancien révéla à ses disciples les grands principes de la Raison. Depuis la simple colline s'était transformée en un gigantesque conservatoire dédié à la connaissance, aux couloirs remplis de papyrus achéens, de tablettes sassanides, d'animaux empaillés du continent noir ou d'étranges artefacts témoins des superstitions de peuplades lointaines. Les esprits les plus brillants d'Artésia s'y réunissaient en un conseil redoutable et fameux, appelé les Trente.
De là il dirigeait le rayonement de la Raison sur un monde encore en proie à l'obscurantisme religieux.
Chacun des précepteurs qui oeuvrait dans le monde savait que sa tâche d'éducation dépassait le simple cadre de la culture pour entrer dans celui bien plus puissant de la Logos, le verbe constructeur. Celui qui détient la connaissance à le pouvoir de redessiner le monde.
Voilà précisement ce que Dotys s'apprêtait à faire avec son maître, après dix ans de recherches intense à travers toute la Mer Intérieure.

Enfin les grands portes du conseil furent franchis, et les deux précepteurs entrèrent cérémonieusement dans sa riche enceinte. Les Trente vénérables étaient bien là, jetant des regards attentifs aux deux hommes, qui appuyés sur de solides cannes, qui tenant près de lui ses documents fétiches ou le texte de allocution qu'il s'apprêtait à faire.

Le maître de cérémonie s'approcha des deux hommes et frappa le sol de sa canne, lançant la phrase rituelle:

"-Quelle connaissance apporte tu au conseil, sage d'Artesia?"

"-J'apporte le monde!" lança le maître, tout en faisant signe à Dotys.

Celui-ci déroula aussitôt le lourd rouleau de cuir sur le sol, révélant une immense carte des Terres Intérieures .

Les Trente sourirent.

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Mer 25 Avr - 12:31

Juste un petit mot, pour dire que j'ai ouvert un blog; dont je ne sais pas trop ce que je ferai au final. Pour le moment je bavouille sur un jdr d'ambiance précolombienne.
C'est sur http://hunahpu.over-blog.fr/

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Helgui le gris
Ard ri
avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 47
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Mer 25 Avr - 13:50

Et souvenez-vous que la fin du cinquième âge sera en 2012 !

Félicitations Elwin, c'est une riche idée, qui plus est avec le film "Aztec" de Mel Gibson ma curiosité a été titillée au point que j'avais l'intention de trouver de la lecture à ce sujet.

Sujet ô combien intéressant !

_________________
Si Dagda avait voulu que l'homme soit parfait, il ne m'aurait certainement pas pris pour modèle... [img:ca62]http://img232.imageshack.us/img232/3813/bannirenem7vy.gif[/img:ca62]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nemedia.blogspot.com/
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Mer 30 Mai - 11:44

-Courage maître, nous y sommes presque!

Presque. Voilà bien un mot que Balbus ne supportait plus. Cela devait bien faire trois jours qu'ils
étaient presque arrivés au col. Cette destination maudite semblait
toutefois toujours s'éloigner au dernier moment, repoussant le délicieux
instant où les caravaniers n'auraient plus à monter mais bien à descendre la
pente.
En attendant chacun de ses pieds
lui semblait aussi lourd que du plomb, et chaque pli du terrain révélait plus
loin un nouveau rempart de pierre à gravir, toujours plus haut. Et toujours
plus froid.

Comment en était-il arrivé ici?

Balbus se rappela avec douleur le confortable triniclium d'été de son oncle, ses vignes courant sur les tonnelles, le doux gloussement des bassins, le parfum des fleurs, les courbes agréables des servantes ... et l'horrible entretien qui l'avait jeté sur les routes de l'incertitude et, accessoirement, de ces abjectes montagnes.

Son cher parent, patriarche de la famille et sénateur de son état, l'avait doucement rappelé à ses devoirs. Il ne devait pas oublier que la famille passait avant tout, et que la déchéance de celle-ci engagerait tous ses membres. Que leurs ennemis guettaient le moindre de leur faux pas, et que ses petits plaisirs d'enfants devaient cesser pour qu'il rende enfin à sa gens une partie des efforts qui lui avaient été consacrés.
Les périphrases moralisantes avaient rapidement fait place à du concret. Dans la famille on ne perdait jamais de vu ses objectifs. Ou plutôt l'unique objectif: l'argent.
Balbus devait donc être le fer de lance d'une nouvelle aventure du clan : ouvrir de nouvelles relations commerciales avec l'Orient, et tout particulièrement le grand empire sassanide.
Il était jeune, dispensable, et par dessus tout son lien parental était assez
distant avec son "oncle", qui n'en portait que le nom, pour qu'il ne
fut pas considéré au yeux de la loi comme un membre du clan sénatorial. La
seule chose qu'il fallait retenir ici était "aux yeux de la loi", la spéculation et l'activité commerciale étant jugé indigne des sénateurs, et donc
interdite. Il ne fallait même pas penser à envoyer un affranchi à sa place :
"Bien trop dangereux" avait assené son oncle. Il voulait garder le secret absolu sur cette affaire, tant les précédentes avaient misérablement échoué par la faute d'indiscrétions, toutes au profit des familles adverses.

Bref, lui avait le droit de d'ahaner sur les sentes rocailleuses et dans l'air sec et glacial de ces montagnes infernales. Pour tout dire jamais il n'avait vu avant de tels sommets. Les premiers jours il avait été plongé dans une admiration mâtiné de frayeur en découvrant ses remparts de granite, ses abîmes sans fond, ses torrents fougueux et ses pics acérés couronnés de neiges éternelles. Un tel paysage ne pouvait qu'être habité des dieux eux-mêmes.

Mais au fur et à mesure de sa marche son regard s'était peu à peu arraché à cette contemplation. D'abord il ne vit plus que le sentier et son inimitable alternance de pierres et de crottes de chèvres, pour finalement fixer le lent et lourd ballet de ses pieds sur la rocaille. Son esprit même s'était arraché à toutes considérations trop complexes pour n'épouser plus que le rythme monotone de sa marche.

-Voilà maître, le col;
l'interrompit simplement son guide.

Le mot fit lentement route dans
l'esprit de Balbus. Le col. Ce n'était donc pas une destination mythique, une
allégorie de sa mort! Cette interminable marche lui avait presque fait oublié
la réalité de cette destination...
Un sursaut d'énergie irrigua soudain les jambes du Latin, et il se mit à marcher avec entrain vers le passage désormais proche, discret passage ouvert entre deux massifs titanesques.

Alors, petit à petit, l'horizon de glace et de rocs qui l'avait accompagné depuis le début s'inclina enfin pour laisser place à un nouveau monde. Les derniers pas de son ascension laissèrent apparaître loin en contrebas une vallée verdoyante, parcourue par un mince serpent bleu aux reflets argentés.

C'est à peine si Balbus se rendit compte de la présence d'un relais sur le col, et d'un groupe s'approchant de leur caravane. Son guide partit aussitôt à leur rencontre et échangea une série de mots brefs et rapides avec eux.

Le Latin se rendit compte soudainement de leur présence et nota avec inquiétude leurs armes; lances, poignards et casques de laitons.

-Que disent t’ils?

-Ce sont les gardes-frontières,
maître. Ils nous souhaitent la bienvenue en bienvenue en Hayastan.

Les mots pénètrent Balbus de tout leur sens. L'aventure commençait vraiment pour lui et sa caravane.

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Ven 29 Juin - 19:20

Salve!

J'invite les heureux (j'espère!) propriétaires et lecteurs d'Etherne à venir participer à un débat/point sur la première année d'existence du jeu, sur nos forums.

ça se passe ICI .

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Mar 20 Jan - 16:29



Le premier supplément papier d'Etherne. Very Happy

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Amra
Barde de la fantaisie barbare
avatar

Nombre de messages : 1259
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Mar 20 Jan - 22:13

Punaise, j'adore l'illustration là, trop cool...
Je suis très tenté là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimmerie.neufblog.com/
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Mer 21 Jan - 21:09

En plus c'est super bien fait: si tu veux tu peux arracher la couv et garder qu'elle! ;)

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Amra
Barde de la fantaisie barbare
avatar

Nombre de messages : 1259
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Mer 21 Jan - 21:33



Ben vi, je suis pas trop rôliste, mais je garde de bons souvenirs de certaines parties, et qui sait, peut-être que si des potes sont tentés là où je crêche...
Eux ils sont mordus de la chose, je vais les brancher sur ce jeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimmerie.neufblog.com/
Erwan
Façonneur de songes,Main de Lugh
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 47
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Jeu 22 Jan - 3:19

Ah ouaiiiiiis elle est super bien cette illustration. Je la trouve vraiment excellente! Tres tres bon! Qui l'a faite????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.erwanseurelebihan.com
Cneus le cruel
Négociant sournois d'Ouranos
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Jeu 22 Jan - 14:20

Ce cher Pascal, qui avait déjà fait la couv d'Etherne.
Il illustre par ailleurs la gamme ELric de Mongoose productions.
@amra: ah, des victimes fraïches, parfait.Smile

_________________
J'échange les sacramasaxes à vos mains contre une corde à vos cous...
Etherne
Scriptorium
Hunahpu (17/10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etherne.jdr.free.fr
Amra
Barde de la fantaisie barbare
avatar

Nombre de messages : 1259
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   Jeu 22 Jan - 15:12

Un brin trop classique pour moi, trop civilisé, comme 95 % de l'illustration en France, mais il sait y faire, le mec, et j'adore sa lady en rouge avec l'oeil du dragon en arrière fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cimmerie.neufblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etherne, nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etherne, nouvelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» [Campagne] Nouvelles règles de campagne ''maison''
» Les nouvelles de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemedia, cercle des contrées chimériques Celtiques :: Le Cromlech Némediant :: Jeu des Maisons-
Sauter vers: